Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rosi.over-blog.com.over-blog.com

recueil de poèmes sur mes états d'âme

Mes fils

Publié le 20 Novembre 2014 par Lourenço Pereira Rosa Maria

Il n’y a pas plus grande joie

Que le jour où vous êtes venus au monde

J’aurais donné n’importe quoi

Pour revivre ces instants, ces secondes.

 

Pour vous, je serai devenue guerrière

J’aurais combattue, je serai partie au front

Pour votre survie je serais devenue prisonnière

Je ne vous aurais jamais fait faux bon.

 

Grace à vous je suis devenue une mère

Pas n’importe laquelle

Celle qui vous sert de repère

Mettant sa vie en parallèle.

 

Je me fâche bien souvent

Pour vous je ralle toujours sans raison

Mais moi je vois cela autrement

Je ne veux pas vous bercer d’illusions.

 

Car je sais que dehors

Existe toute forme de danger

De l’alcool, de la drogue et bien plus encore…

Tout ce qui au fond me fait trembler.

 

Vous les ados êtes loin de mes inquiétudes

Moi je crains de vous voir disparaître

Dans les dédalles d’une vie de turpitudes

Où les ados vivent en constant mal-être.

 

Ne me détestez pas si je joue mon rôle

Vous êtes ma chair, mon sang, mon trésor

Etre mère ce n’est pas si drôle

Cela demande souvent beaucoup d’efforts.

 

Mais lorsque je vous vois

Je me dis qu’au fond j’ai réussi

Vous êtes sur la bonne voie

Et mes inquiétudes doucement s’enfuient.

 

Je vous aime plus que moi-même

Je serais toujours là à vos côtés

Pour vous je serais bien plus qu’un poème

Je serais celle qui vous aura le plus aimé.

Commenter cet article