Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rosi.over-blog.com.over-blog.com

recueil de poèmes sur mes états d'âme

Alzheimer

Publié le 10 Juin 2015 par Lourenço Pereira Rosa Maria

Je te reconnais derrière ce visage hagard

J’y ai croisé souvent, bien des regards

Tu absorbes les âmes de tes victimes

Jusque dans leurs cellules les plus infimes.

 

Tu t’y développes sournoisement

Tu les court-circuite tel un instrument

Tu déconnectes leurs fils un à un

Et tu deviens l’ombre de chacun.

 

Tu leur laisses quelques souvenirs

Heureusement, pas toujours les pires

Mais le présent s’éloigne peu à peu

Leur cerveau se creuse en plein milieu.

 

Tout doucement, ils s’enfoncent

Et sur nos lèvres, on te prononce

Tu me fais peur, car je te connais bien

Tu es le côté sombre d’un trauma crânien.

 

Tu nous laisses ce sentiment de vide

A présent, ce ne sont plus eux qui décident

Tu te les approprie, tu les manipule

Et tu n’en n’éprouve aucun scrupule.

 

J’ai toujours eu peur de toi

Tu m’as causé beaucoup d’effroi

J’ai vu tant de gens perdus

Tout seul, au coin d’une rue.

 

Ceux qui ne trouvent plus leur chemin

Ceux qui ont besoin qu’on leur tende la main

Ceux qui boivent dans leurs chaussons

Ceux qui crient sans aucune raison.

 

Ceux qui tapent, ou veulent fuir

Et ceux qui restent là, à se languir

Ceux qu’on ne peut plus laisser seul chez eux

Et qu’on enferme comme des malheureux.

 

Je te reconnais dans la peau d’un des miens

Laisses moi pleurer, je n’y peux rien

Tu t’appelles Alzheimer

Et tu as pris pour cible…ma tendre Mère…

Commenter cet article