Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rosi.over-blog.com.over-blog.com

recueil de poèmes sur mes états d'âme

Manipulation invisible

Publié le 5 Octobre 2015 par Lourenço Pereira Rosa Maria

Il y a toutes sortes de manipulateurs, mais la plus importante est que le manipulateur, se sert inconsciemment ou pas d’une souffrance de son propre passé, pour manipuler le ou la personne, émotionnellement fragile, en lui apportant au début cette écoute, pour au final, se l’approprier.

Au début, elle profite d’une faille ou d’une faiblesse, dans la vie de son conjoint ou conjointe ou amie, car cela est aussi valable dans ce sens.

Le manipulateur voit que celle-ci peut lui échapper, s'il ne joue pas son rôle de protecteur et de sauveur.

Dans ce cas-là, si la personne en face a subi, un quelconque traumatisme, le manipulateur va s’engouffrer à corps perdu, dans son rôle de protecteur, suivant comment on peux le percevoir.

Pour la victime, ce manipulateur arrive à point, puisque sa faille vient d’être mise à nu, et que de ce fait elle est d’une vulnérabilité à fleur de peau…

Le manipulateur prend alors à cœur, de tout mettre en œuvre pour s’approprier toutes les faveurs de sa victime, en dénonçant autour d’elle, toutes personnes comme étant un danger dans son œuvre manipulatrice. Il fait voir l’entourage de sa victime, comme personnes dangereuses mettant un frein dans son développement personnel de guérison. Se faisant passer alors pour seul bienfaiteur de sa reconstruction développementale.

Entre alors, un besoin effréné à la victime de se sentir enveloppée et protégée par cet usurpateur émotionnel. Elle voit en cette personne son sauveur auquel elle lui doit tout, puisque c’est ainsi qu’il entame son processus de victimisation et d’endoctrinement.

Se faisant passer aux yeux de tout son entourage, bien évidemment qu’il a pris soin de choisir, pour un ange protecteur. Et c’est ainsi que l’entourage le perçoit, car il est assez intelligent pour jouer son rôle sans que cela se voit, sauf par les personnes connaissant son pouvoir de persuasion et de domination.

La victime ainsi possédée, va alors se retrouver protectrice de son manipulateur, puisque entre alors sa phase à lui de victime de son passé.

Les rôles se sont alors inversés sans que la première victime s’en rendre compte, et c’est ainsi que le manipulateur devient victime à son tour.

La première victime, soutient alors à son tour celui-ci, car ayant été son sauveur, elle lui doit inconditionnellement toute son écoute et son amour.

Le manipulateur vient d’accomplir son œuvre possessive et dominatrice. Entre alors, sa phase personnelle d’enfant victime, ayant besoin d’être sauvé à son tour.

La première victime se voit perdre son rôle en tant que tel, sans en être consciente, et se retrouve à être celle qui doit alors protéger son sauveur.

Elle devient à son tour dépendante affective, sans même sans rendre compte. Cette relation devient alors malsaine, car si la victime ne s’éloigne pas de ce manipulateur invisible, elle va vite se retrouver dans une relation malheureuse dont elle n’arrive plus à se sortir.

Il se peut aussi, qu’elle se sente coupable envers lui de ne pas avoir fait ce qu’elle aurait du dès le départ : Lui dévouer tout son amour…

La première victime, se ment alors à elle-même, persuadée que tout va s’arranger, puisque celui qu’elle veut sauver, a obtenu d’elle, sa soumission, en se faisant passer pour celui qui souffre. Lui faisant même oublier que la première victime c’était bien elle…

Cette première victime se dit heureuse, mais, au fond d’elle-même sait bien que ce dominateur ne changera pas.

Car une fois cette tache accomplie, il redevient lui-même avec le caractère qu’elle lui connaissait bien.

Cela devient un jeu dangereux puisque la première victime reste toujours fragile, et qu’elle entre dans une impossibilité de réagir par elle-même.

Il existe de nombreuses personnes manipulatrices comme celles-ci, et qui profitent des faiblesses de leurs prochains.

Il se peut malgré tout, que le manipulateur soit en son âme et conscience, un enfant victime étant dans l’incapacité lui-même d’avoir été reconnu en tant que tel.

C’est ce qui rend la tache plus difficile car il faut avant tout qu’il en prenne lui-même conscience pour accepter d’abord de faire soigner lui-même ses propres blessures.

Cela ne fait pas forcément de lui un être mauvais, car il ne s’en rend peut-être même pas compte, compte tenu de sa propre souffrance, et n’est plus en mesure non plus de se voir en tant que manipulateur…

Mais ce que la première victime ou son entourage doit percevoir en premier, c’est qu’elle est d’abord restée elle-même, une victime.

Elle est persuadée d’avoir un tel besoin inconditionnel de croire que son sauveur, les aime, qu’elle oublie alors de voir plus loin…

Je pense que dans toutes ces situations, il est du rôle de chaque personne d’essayer d’ouvrir les yeux de la première victime, en lui apportant par le biais d’un discernement extérieur, une potentielle ouverture d’esprit et d’analyse, qu’elle n’est plus en mesure d’avoir, puisqu’ elle est devenue une double victime.

Celle qui a souffert dans son enfance, et celle qui devient la victime de son manipulateur invisible.

Dans tous les cas, une thérapie comportementale, et non simple devrait être mise en place, pour que chacun retrouve la place qui lui correspond et puisse à son tour, guérir ses propres blessures, sans enrayer le bonheur de l’une ou de l’autre.

Mais bien sûr tout cela est ma propre vision des choses…malgré tout une part en moi, sait que j’ai raison…

Puisse ce message apporter interrogation, et non haine, afin que chacun puisse reconstruire un avenir sain, et constructif pour leur propre famille et leur bien être émotionnel

Commenter cet article