Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
rosi.over-blog.com.over-blog.com

recueil de poèmes sur mes états d'âme

Juste pour toi...

Publié le 15 Décembre 2016 par Lourenço Pereira Rosa Maria

 

Je n'ai pas de mots, tu sais

Pour apaiser ta peine

Même si c'est vrai, je sais

Que ta douleur est mienne.

 

Je comprends ta souffrance

Ces larmes que tu caches

Toute ton impuissance

Ces douleurs sans relâche...

 

Je veux juste être là

En pensée, en prière

Pour t'aider à faire le pas

Le temps d'une croisière...

 

Ce dur et long voyage

Pour un aller sans retour

Où nos cœurs font naufrage

Pour avoir aimé d'amour...

 

Cet amour qui fait souffrir

Notre chair et notre sang

Qu'on voudrait ensevelir

Pour ne pas pleurer autant...

 

Je n'ai pas de mots, tu sais

Pour apaiser ta peine

J'aimerais tant, tu le sais

Qu'il s'en sorte indemne...

 

Je comprends ta souffrance

Tes larmes silencieuses

Ton besoin de distance

Face à la faucheuse...

 

Quelle belle connerie

Que ce putain de cancer

Cette fichue maladie

Nous aura pris nos pères...

 

Mais, tu as encore du temps

Pour lui prouver ton amour

Parce que pour le moment

Il est vivant, à ce jour...

 

Je veux juste être là

Pousser la porte avec toi

Que tu lui dises tout bas

Juste, de garder la foi...

 

Que là-haut, il fait très beau

Qu'il n'y a pas de douleur

Qu'il a sa place, au chaud

Préparée avec douceur.

 

Je n'ai pas de mots, tu sais

Pour apaiser ta peine

Même si je sais, c'est vrai

Que ta douleur est mienne...

Commenter cet article

BOUN 25/12/2016 00:48

Juste un petit mot en cette fin d'année, pour te dire que ce ème est encore très bien écris et comme beaucoup de personnes nous sommes touché par ce "putain de cancer" j'ai été à la sépulture d'un petit cousin ce matin et je viens sur ton blog ce soir pour lire ce beau poème.
Merci .
Bises

Rosi 25/12/2016 11:42

Bernard, merci pour cette présence bienveillante qui est tienne. Oui ce putain de cancer, qui finit toujours par prendre ceux que nous aimons et face à qui, nous ne sommes rien...une pensée pour ton petit cousin et ta famille en cette fête si particulière. Avec toute mon affection, mille fois merci et que 2017, soit une parenthèse ouverte sur de meilleurs jours pleins d'amour, tolérance et espoir. Bises chaleureuses